Gaëlle, troisième leçon

L’allégresse durait depuis la veille, Gaëlle et Kyuuji s’étaient quitter bien tardivement et à regret. Mais ils se retrouvèrent tôt ce matin-là. La jeune femme rendit visite à Kyuuji, prétextant qu’elle passait par hasard à l’autre bout du couloir. Ce n’était qu’une excuses et ils le savaient tous les deux. Ils avaient seulement envie de passer du temps ensembles.

Gaëlle proposa de poursuivre ses leçons avec l’élément terre. Les deux, simplement heureux du présent, se rendirent à la Pierre aux Nénuphars, un des rares endroits en Sombrelinceul où la végétation était naturellement moins présente. Il s’agissait dune digue rocheuse parfaite pour le thème de la leçon.

Kyuuji commença le cours, comme l’habitude lui venait, par lui parler de cet élément. Puis Gaëlle essaya de la manipuler. Elle révéla alors une incroyable facilité et un don certain, en créant un petit golem inanimé de terre. Le Raen pensa que c’était lié à ses origines et en hypothèse se confirma quand il examina les sceaux de l’Amdapori. Elle avait inconsciemment activé des défenses en essayant d’insuffler son éther dans sa création. Les deux inséparables pensaient que c’était certainement ce qu’elle avait scellé afin de protéger ce pouvoir et ce savoir.

La leçon ainsi écourtée leur laissa beaucoup de temps libre. Refusant de se quitter si tôt, ils inversèrent les rôles pour enseigner à Kyuuji à créer des mains tangibles d’éther. Le Raen n’était pas un aussi bon élève que Gaëlle avec la terre, manipuler son propre éther ne lui était pas familier. Écoutant les conseils et les encouragements de la jeune femme, il réussit cependant à obtenir une main suffisamment tangible pour lui effleurer le bras. Quelle étrange sensation c’était. L’éther au contact de l’éther lui donnait presque l’impression de la toucher directement, mais ce n’était évidement pas pareil. Ce n’était qu’un substitut mais ils feraient avec le temps de lever le sceau de Kyuuji ou au moins d’annuler son effet secondaire.

Après cela, ils rentrèrent se reposer à ma Villa. Enfin, c’était l’objectif mais la soirée fut mouvementée. Les deux inséparables se retrouvèrent rapidement entourés d’autres Songes, dont Yuwa, apparemment toujours éprise de Kyuuji, qui chahuta Gaëlle, la qualifiant de rivale. Sentant la tension et la gêne monter, le Raen intervint pour calmer Yuwa. Ce fut efficace. Mais malgré le changement de sujet et le renouvellement des personnes présentes, la soirée se termina bien mal. Depuis quelques lunes maintenant, le cristal de Kyuuji le rappelait à l’ordre à coup de migraine. Et celle qui s’abattit sur lui a ce moment-là l’incapacita tellement elle fut violente. Il dut quitter précipitamment le salon pour rejoindre sa chambre, ne réussissant pas à supporter la migraine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *