Les missions dans le Thanalan Occidental

Opale avait déjà rempli plusieurs missions jusqu’ici. Deux de plus venaient s’ajouter à la liste.

Il y avait eu un effondrement dans la grotte menant à la Baie des Vêpres. Opale s’était rendu sur place pour aider les autorités à libérer le passage et s’occuper des quelques blessés. Une partie du plafond s’était effondrée, faisant miraculeusement qu’une seule victime. Un chocobo était mort en protégeant de son corps son propriétaire, tous deux ensevelis sous les gravats.

Eavan et Kyuuji, toujours en harmonie, avaient travaillé de concert pour déblayer les gravats et libérer la victime coincée dessous grâce à leur maîtrise de la Terre. Pendant ce temps, Llenia, Ume et Ysaline s’étaient occupés des blessés. Enfin, Altan et Arei avaient escaladé l’éboulement pour prêter main forte de l’autre côté, un homme avait les jambes coincées sous un rocher.

Une fois le passage libéré et les blessés pris en charges, Opale s’intéressa à la cause de l’éboulement. Le tunnel était entretenu, un tel effondrement n’avait rien de naturel. Pourtant, il n’y avait aucune trace d’explosif. L’éther, cependant, avait été manipulé, au point le plus propice pour obtenir un éboulement de cette ampleur. Il était malheureusement trop tard pour en déterminer la source.


Quelques semaines plus tard, une sombre colonne de fumée au dessus de Horizon, visible depuis Ul’dah, avait attiré l’attention de Sasaqi. Elle avait alors demandé aux bénévoles de se rendre sur place pour endiguer ce qu’elle croyait être un incendie.

L’épaisse fumée noir provenait en faite des Mines de Clochecuivre. L’entrée et les abords étaient envahis de Bombos en colère. Opale repoussèrent les créatures afin de s’approcher. Deux mineurs manquaient à l’appel et il fallait se débarrasser des Bombos. La moitié de l’équipe partit à la rescousse des deux mineurs tandis que l’autre maîtrisaient les créatures agressives. Elles sortaient en continu d’une brèche à flanc de montagne, donnant directement sur leur domaine et les rendant fou de rage.

Lorsque les deux mineurs eurent rejoints les gardes à l’extérieur, Opale s’attela à refermer la brèche et à débarrasser les environs des Bombos. Voyant l’ouverture se résorber, les créatures se ruèrent à l’intérieur, brûlant allègrement les personnes sur leur passage.

Enfin, le calme revenu, les médecins prodiguèrent les premiers soins et ils débriefèrent ensemble. Comme lors de l’éboulement, il n’y avait aucune trace d’explosif et l’éther avait été manipulé de la même manière. Cette fois encore, il était impossible d’en trouver la source, mais il était évident qu’il s’agissait d’un point de rupture, particulièrement propice pour créer cette brèche.

Incapable d’en apprendre davantage, et présentant plusieurs blessés, Opale retourna dans ses locaux à la Coupe pour panser les brûlures et méditer à toute cette histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *