Tiadorropu Kesshô

L’investigation de Minki, Fin et Asuka sur le Tiadorropu Kesshô les avait menées dans le Mor Dhona. A leur retour, Fin apprit à Kyuuji qu’elles avaient obtenu de nombreuses informations. Le cristal que Minki convoitait était authentique et son pouvoir n’avait pas disparu comme cela arrivait aux autres cristaux importé de Doma. Ce cristal n’avait certainement pas appartenu à un clan auparavant, d’après leurs suppositions. De plus, un membre du clan Kanruisekiei, créateur de ces pierres et parvenu en Eorzéa, avait disparu avant d’arriver à Mor Dhona avec les autres réfugiés. Elle aurait été vue à la baie des Vêpres pour la dernière fois. Minki avait aussi obtenue un portrait de cette personne, une Raen. Les trois jeunes femmes qui avaient menée l’enquête jusque-là étaient décider à la poursuivre pour retrouver la disparue. Kyuuji se porta volontaire, maintenant qu’il n’était plus question de se rendre au Glas des Revenants, il était tout décider à les aider. Fin, Nodoka, Minki et Kyuuji se rendirent donc à la baie des Vêpres pour remonter la piste du Tiadorropu Kesshô et de sa créatrice. Ils rencontrèrent un dénommé Ivan, qui semblait avoir rencontré la demoiselle et voulait participer aux recherches. Cet homme se présenta comme un marchand et se montra perspicace, mais également suspect.
La piste que le groupe de Minki suivait les mena d’abord jusqu’à la gare de Roncenoire. Ils interrogèrent les gardes et les marchands concernant la disparue et les réfugiés de Doma. Le passage de la caravane des réfugiés avait marqué les esprits, et la personne qu’ils recherchaient aussi, apparemment. Les témoignages des lames de cuivres en poste à la gare assuraient qu’elle était bien passée par là avec la caravane.
Poursuivant leur piste, Fin, Nodoka, Minki, Kyuuji et l’étrange Ivan, se rendirent jusqu’au camp des Os desséchés. Là, les informations qu’ils obtinrent étaient moins convaincantes. Certains témoignages disaient que la jeune Raen disparue avait été vue avec la caravane, tandis que d’autres témoignages venaient contredire les premiers, elle n’avait jamais été vu ici, même parmi les réfugiés. A court de témoignages cohérents, la piste semblait perdue. Les Songes décidèrent de repartir de la seconde piste qu’ils possédaient, les boutiques du « Rubis sur l’ongle » qui avaient participé activement au déplacement des réfugiés Domiens.
Se rendant à Ul’dha, les Songes interrogèrent les joailliers. Autant, ils ne cachèrent pas connaitre les Tiadorropu kesshô, autant ils ne semblaient pas en faire le commerce. Ce fut d’ailleurs un moment de solitude pour Kyuuji, lorsque la vendeuse qu’ils interrogèrent, une Raen qui plus est, se montra particulièrement avenant et entreprenante à son égard.
Heureusement, ils décidèrent de rapidement retourner suivre les traces de la caravane, en repartant depuis Horizon. Sur place, Kyuuji apprit qu’un membre des lames de cuivres enquêtait sur des disparitions constatées parmi les réfugiés Domiens. Ce lame de cuivre avait été retrouvé mort et son supérieurs était parti à son tour enquêter sur son décès. Comprenant qu’il y avait certainement un lien entre les deux affaires, Minki, Fin, Kyuuji et Ivan décidèrent d’aller s’adresser à cet officier et retournèrent dont à la Gare de Roncenoire.
L’officier et son équipe étaient en plein deuil lorsque les Songes accompagnés d’Ivan le rencontrèrent. Il leur apprit que son homme avait été tué, probablement par un groupe qui venait de la direction des mines. Sans plus attendre, les Songes s’y dirigèrent. Ils découvrirent un campement tout juste abandonné. Les traces laissaient pensées qu’un groupe de quelques chevaux venait à peine de quitter les lieux, la poussière laisser derrière eux n’était même pas retombée au sol.
Impulsive, Fin décida de suivre leurs traces, Minki l’accompagna sans hésiter, laissant Kyuuji et Ivan seul pour fouiller le campement. Faisant le tour des bâtiments, il devint évident que les occupants l’avaient quitté précipitamment. Dans une petite maison, le Raen découvrit enfin ce qu’il était advenue de la jeune femme disparue. Elle avait été retenue prisonnière dans ce camp. Et torturée.
Les rejoignant rapidement, Fin et Minki découvrirent l’horreur à leur tour. Plus remontés que jamais, le trio de Songes se relança à la poursuite des ravisseurs. Ils les rattrapèrent au Bazar Argenté, ils s’apprêtaient à prendre la mer. Les deux Raen durent se battre contre eux pour secourir la jeune femme tandis que Minki allait chercher de l’aide. Mais cela ne leur posa aucun problème. Bien qu’élémentalistes tous les deux, Fin et Kyuuji savaient très bien se battre, usant de la force de la terre et de l’eau, ils mirent rapidement en déroute les ravisseurs. Puis ils secoururent la jeune Raen prisonnière, Yukina. Ils la soignèrent et lui trouvèrent un endroit où se reposer le temps qu’elle reprenne des forces. Ensuite, Minki et Fin escortèrent Yukina jusqu’au Glas des Revenants pour rejoindre les autres réfugiés de Doma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *